Badoo : le géant de la rencontre gratuite (?)

(Cliquez sur l'image pour la voir entière)
Base membres
Note Base membres
Ergonomie du site
Note Ergonomie du site
Taux de réussite
Note Taux de réussite
Fonctionnalités
Note Fonctionnalités
Version mobile
Note Version mobile
Tarifs
Note Tarifs

Lancé en 2006 par l’homme d’affaires russe Andrey Andreev, c’est le très populaire Badoo qui est aujourd’hui l’objet de cette évaluation, un site dont les efforts marketing sont très clairement orientés vers la gratuité de l’inscription et le sérieux de ses services. Cette entreprise fleurissante exerce désormais l’essentiel de son activité depuis Londres au Royaume-Uni sous la dénomination “Badoo Trading Limited” et emploie, à ce jour, 250 personnes à temps plein. Ce géant de la rencontre gratuite à l’international (traduit dans 46 langues) semble avoir un positionnement un peu différent des autres sites de rencontres en mettant en avant le fait qu’il s’agit, avant tout, d’un immense réseau social permettant de créer des connexions amicales ou amoureuses partout dans le monde. Bien qu’il s’en défende (on y reviendra en conclusion), il semblerait pourtant qu’il soit majoritairement utilisé par un grand nombre de ses utilisateurs pour y faire des rencontres occasionnelles (sans lendemain…) et sans doute un peu moins pour y trouver « l’amore ». Mais voyons de plus près ce qu’il en est réellement.

Qui sont les utilisateurs de Badoo ?

Gigantesque réseau social d’envergure internationale, Badoo compte, au moment précis où j’écris ces mots, 214 827 610 utilisateurs soit près de 215 millions de personnes réparties dans 191 pays du monde et inscrits sur l’une des 41 versions linguistiques disponibles ! Chaque jour, un peu plus de 100 000 nouveaux inscrits viennent gonfler les rangs de ce site de rencontre gratuit singulier. De ce point de vue, il est donc clair que Badoo n’usurpe pas son titre de géant de la mise en relation sur internet entre inconnus. Concernant la répartition de ses membres, la majorité d’entre eux habitent au Brésil et, plus généralement en Amérique Latine, mais on compte également une forte proportion d’utilisateurs en Espagne, en Italie et en France. Pour ce qui est du ratio hommes/femmes, bien qu’il soit extrêmement difficile d’obtenir des données fiables à ce sujet, il semblerait que Badoo soit assez déséquilibré avec, approximativement, 65% d’hommes pour 35% de femmes. Pour parvenir à cette estimation, je me suis appuyé sur les données fournies par le site de statistiques Alexa.com ce qui permet, à priori, d’avoir des informations plus objectives que celles fournies par les sites de rencontres qui, lorsqu’ils ne mentent pas ouvertement sur ces chiffres, restent extrêmement discrets (malgré une progression de plus en plus notable du nombre de femmes, les hommes restent encore largement majoritaires sur la plupart des sites de rencontre en ligne en 2014, à l’exception de Meetic qui semble avoir atteint l’équilibre, voire même inversé cette tendance).

Une nette surreprésentation des 24-28 ans

Bien que toutes les générations soient représentées, on constate, néanmoins, une prédominance notable des jeunes de 24 à 28 ans et, plus globalement, des 18-25 ans.

Une certaine confusion quant au type de rencontres possibles

Concernant les attentes des membres, il est un peu troublant qu’en plus d’être occupé par des célibataires en quête de l’âme sœur, le site est également le terrain de chasse des adeptes de rencontres sans lendemain. J’avoue que ce mélange peut faire naître une certaine confusion chez les utilisateurs qui risquent d’avoir du mal à faire le tri, d’autant plus qu’il y a également un certain nombre de personnes qui n’y recherchent que des relations amicales. Le chemin sera donc certainement long et sinueux pour celles et ceux qui désirent trouver quelqu’un avec qui partager leur vie puisqu’ils vont régulièrement croiser des gens n’ayant en tête qu’une partie de plaisir, une aventure d’un soir. Quoi qu’il en soit, lors de mon inscription sur le site Badoo, j’étais la 204 713 503ème personne à m’y inscrire (c’était au mois de mars et il y a donc déjà eu plus de 10 millions de nouveaux membres en l’espace de 3 mois !).

Modalités d’inscription, design, ergonomie et concept

S’inscrire sur Badoo France

Simple et rapide, pour s’inscrire sur Badoo France et intégrer sa communauté d’utilisateurs il suffit de saisir son prénom, sa date de naissance, son lieu de résidence (nécessaire pour les fonctionnalités de géolocalisation), d’indiquer si l’on est une femme ou un homme, de préciser l’objet de sa recherche (amitié, tchat, amour), de saisir son adresse email et, enfin, de valider en cliquant sur le bouton “S’inscrire”. Notez qu’il est également possible de se connecter sans inscription en utilisant son compte Facebook si on en a un (oui je précise car il reste quelques irréductibles qui n’ont et ne veulent pas de profil sur le premier réseau social du monde, chose que je comprends facilement ^^). Un petit tour dans ma boîte mail pour confirmer mon inscription et c’est tout, je suis désormais membre de la communauté Badoo ! Ensuite, comme sur quasiment tous les sites de rencontres, il est nécessaire de compléter au maximum son profil en y ajoutant, notamment, une ou plusieurs photos de soi afin de pouvoir consulter celles des autres membres (le site nous conseille d’ajouter au moins 3 photos car il y a un système de restriction qui nous empêche de visualiser les différentes photos des autres membres dans le cas contraire). De plus, il y a un système de notation des photos des membres qui semble jouer un rôle important dans le fonctionnement global du site. Avant de pouvoir découvrir la note que d’autres membres ont attribué à notre photo, il est nécessaire d’avoir, au préalable, noté les photos de 50 utilisateurs (!). Et il en sera finalement de même pour presque toutes les fonctionnalités gratuites de Badoo : pour pouvoir lire ce qu’un membre a rédigé au sujet de sa personnalité, il vous faudra avoir préalablement rempli la partie “A propos de moi” sur votre propre profil, idem pour la partie “Intéressée par”.

Indiquer ses attentes aux autres membres

D’autre part, on a la possibilité d’ajouter une petite phrase un peu dans le genre “humeur” ou “statut” que l’on retrouve sur Skype, Twitter ou FaceBook à la différence près qu’ici elle sera utilisée principalement pour préciser l’objet de notre recherche. Par défaut les phrases affichées reprennent le choix initial que nous avons fait en nous inscrivant sur le site :

  • “Veut trouver l’amour avec un homme ayant entre xx et xx ans” ;
  • “Veut trouver l’amour avec une femme ayant entre xx et xx ans” ;
  • “Veut chatter” ;
  • “Veut se faire de nouveaux amis”.

En parcourant au hasard une centaine de profils féminins et masculins membres de Badoo France, j’ai constaté une très large proportion d’utilisateurs qui se sont inscrits sur ce site de rencontre gratuit “pour chatter” (ce qui sous-entend, à priori, qu’ils recherchent éventuellement des aventures d’un soir…).

Sur le plan esthétique

Le design du site est très simple, très épuré et sans fioritures inutiles ce qui permet d’aller directement à l’essentiel : les fonctionnalités. Sans pour autant tomber dans la sursimplification, cette esthétique épurée contribue à rendre le design efficace et, notamment, la navigation qui se fait très facilement, de manière intuitive. De plus, nous avons la possibilité de personnaliser l’arrière-plan de notre espace membre et de le changer au gré de nos humeurs ce qui offre un petit plus assez sympa en nous permettant de nous l’approprier.

Quid de la mobilité ?

Sur le plan de la mobilité, Badoo s’était distingué en étant le tout premier site de rencontre à proposer une application Android très complète, ergonomique et bien pensée. Une application iPhone, tout autant réussie, est également disponible et connaît, elle aussi, beaucoup de succès auprès des utilisateurs des produits Mac. L’interface mobile proposée par ses applications est simple d’utilisation et très réactive, permettant ainsi de pouvoir vraiment s’occuper de son compte en déplacement grâce à la présence de la quasi totalité des fonctionnalités de la version Desktop. Enfin, depuis quelques mois, Badoo a intégré des fonctions de géolocalisation au sein de ses applications mobiles afin d’essayer de rester dans la course face à Tinder, l’appli mobile de rencontre la plus en vogue du moment (nous lui consacrerons prochainement un test).

Un concept original

Lorsque je suis connecté, sur ma « home page », je vois défiler tout en haut des profils de femmes de tous âges. Le concept du site est de laisser à chaque membre la possibilité de choisir les personnes qui peuvent lui parler directement, grâce aux onglets « OUI », « NON », « PEUT-ÊTRE ». Si vous êtes une femme, vous aurez droit à des profils d’hommes et vice-versa. Ce concept est plutôt bon je trouve, puisque si les deux personnes cliquent en même temps sur « OUI », elles seront automatiquement placées dans une catégorie « attraction mutuelle » à laquelle on peut accéder très facilement depuis notre profil. C’est très positif du point de vue de l’expérience utilisateur car ça guide ceux qui ne sauraient pas par où commencer une fois leur inscription terminée et leur profil complété. En revanche, on peut légitimement être interpellés par le fait que ce système ne semble pas prendre en compte, par défaut, les orientations sexuelles lesbienne, gay, bi etc. puisque ce sont des membres du sexe opposé qui nous sont proposés spontanément. Rien de bloquant cependant car il suffit de modifier sa recherche pour obtenir des profils de femmes, d’hommes ou les deux selon nos attentes mais c’est un peu surprenant, en 2014, de voir un tel choix imposé par défaut.

Faire vérifier son profil

Enfin, il est possible et même très recommandé de faire vérifier son profil afin de rassurer les utilisateurs sur le fait que nous sommes bien une vraie personne et non pas un faux profil comme on en trouve tant sur tous les sites de rencontres. Pour cela, il faut procéder à au moins deux vérifications au choix parmi :

  • saisie de son numéro de mobile ;
  • rattachement à son compte FaceBook ;
  • rattachement à son compte LinkedIn ;
  • Rattachement à son compte Google+.

Est-ce-que ces mesures sont suffisantes pour filtrer efficacement les faux profils ? Malheureusement, compte tenu du nombre impressionnant d’inscriptions et du fait qu’il soit relativement facile pour quelqu’un créant un faux profil de passer avec succès les épreuves de vérification ci-dessus, cette méthode est relativement peu efficace. C’est toujours mieux que rien me direz-vous (et mieux que sur beaucoup d’autres sites de ce type, il faut le reconnaître), mais si l’on en croit de récents avis d’utilisateurs, le nombre de fake profils connaît une croissance exponentielle depuis 2 ou 3 ans avec, notamment, une forte percée des escroqueries de type brouteurs, chantage etc..

Sur le plan pratique : les fonctionnalités

Les services gratuits

Badoo offre de nombreux services gratuits permettant de communiquer avec les autres membres tels que le tchat en ligne, le Desktop (une application qui s’installe directement sur son ordinateur comme n’importe quel logiciel et qui permet d’utiliser les fonctionnalités de Badoo sans ouvrir de navigateur internet), la messagerie interne avec visio, Twister (sorte de chatroulette webcam qui nous connecte avec une personne au hasard du sexe, de la région et parlant la langue de notre choix), etc. Ces différents modes de communication calqués sur le fonctionnement des réseaux sociaux les plus populaires donnent une impression de convivialité qu’on ne retrouve peut-être pas autant sur d’autres sites de rencontre plus classiques. D’autre part, ceci permet aussi des prises de contact très rapides ce qui favorise vraiment la réponse à un coup de cœur que l’on pourrait avoir pour un membre sur le moment. On peut également se partager des photos et des vidéos gratuitement entre utilisateurs ainsi qu’effectuer des actions de recherche qui seront toutefois assez bridées si l’on ne souscrit pas à un abonnement (nous y reviendrons plus bas). La page d’accueil est régulièrement mise à jour et je vois que, chaque jour, de nouvelles têtes défilent en haut de mon écran. Une autre option assez intéressante est la possibilité d’associer son profil Badoo France à son compte Facebook afin d’y retrouver ses amis qui y sont aussi inscrits ou bien d’inviter ceux qui ne le sont pas encore à nous y rejoindre.

Nous sommes très rapidement confrontés aux limites de la pseudo-gratuité de Badoo qui, finalement, se révèle presque aussi coûteux (voire plus…) qu’un site de rencontre payant si l’on souhaite vraiment mettre toutes les chances de son côté pour parvenir à ses fins.

Les options “Remonter” et “bannière Spotlight”

Vous pouvez, notamment, demander à “Remonter” en haut de la liste des résultats de recherches géolocalisées du site ou bien de s’offrir une visibilité accrue grâce à la “bannière Spotlight” qui met en avant notre profil sur la page principale de Badoo France (via notre photo principale accompagnée de quelques brèves informations textuelles). Ces deux options sont des services payants qui sont facturés, en moyenne, 1,79€ chacun par utilisation (par carte bancaire, Paypal ou téléphone mobile) mais ils multiplient très fortement nos chances d’obtenir des contacts et donc de rencontrer des personnes qui correspondent à nos attentes plus rapidement.

Les “Super Pouvoirs”

D’autre part, il existe une formule d’abonnement dégressive en fonction de la durée (nous vous indiquons les tarifs un peu plus bas dans le paragraphe dédié) qui permet aux membres d’obtenir des “Super Pouvoirs”. On réalise malheureusement assez vite que ces derniers sont presque indispensables pour espérer faire des rencontres intéressantes. En effet, ils sont notamment nécessaires pour :

  • contacter les membres qui nous intéressent de manière illimitée (le nombre de contacts possibles dans une journée étant limité à 10 dans la version gratuite) ;
  • effectuer une recherche plus poussée que celle offerte par défaut parmi les profils des différents utilisateurs inscrits sur le site (avec, notamment, l’ajout de critères de sélection tels que l’orientation sexuelle, la taille ou le poids);
  • pouvoir connaître l’identité des membres qui ont aimé l’une de nos photos ou qui ont visité ou ajouté notre profil dans leur liste de favoris ;
  • savoir si les messages que nous avons envoyé ont bien été lus par leur destinataire ;
  • consulter les profils des utilisateurs en mode “invisible” (sans qu’ils puissent savoir que l’on s’est intéressé à eux).

**********************
*** A NOTER : ***
Actuellement, lors de l’inscription gratuite, on bénéficie de l’activation des “Super Pouvoirs” pendant 3 jours complets afin de tester les fonctionnalités débridées et de pouvoir comparer. Evidemment, l’objectif est de nous y habituer dès le départ afin de nous en rendre dépendants le plus rapidement possible et de nous inciter à prendre un abonnement dès le 4èmejour.
**********************
**********************

Efficacité de la mise en relation

Lorsque l’on prend la température auprès des utilisateurs, on observe une très forte disparité des opinions et des témoignages parfois si contradictoires qu’on pourrait croire qu’ils ne parlent pas du même site. En effet, tandis que certaines personnes témoignent avec enthousiasme en faveur de l’efficacité de Badoo France car elles ont fait une ou plusieurs rencontres plus que satisfaisantes par son intermédiaire, d’autres, au contraires, sont assez virulentes à son encontre et trouvent, notamment, qu’il manque de sérieux. Pour nuancer et tenter d’interpréter cette absence de consensus de la part des membres de ce site de rencontres original sur l’efficacité de la mise en relation, on peut imaginer que c’est probablement parce que Badoo est victime de son succès avec ses, presque, 215 millions d’inscrits à ce jour. Ceci rend sans aucun doute colossal le travail de modération des profils.

Ce qu’en pensent les femmes

Parmi les témoignages récurrents chez les femmes déçues par ce site on retrouve à de très nombreuses reprises le fait que Badoo serait envahi de “pervers” ne recherchant que des aventures d’un soir et pouvant, parfois, être très vulgaires et très crus dès le premier contact. Les utilisatrices se plaignent également d’être inondées de messages tous les jours et d’être totalement incapables de tous les lire, encore moins d’y répondre.

Ce qu’en pensent les hommes

Ceci semble corroborer ce que l’on entend du côté des hommes puisqu’une bonne partie d’entre eux se plaignent de ne recevoir que très peu de réponses aux nombreux messages qu’ils envoient et très rarement des contacts spontanés. De plus, beaucoup de membres masculins se disent très déçus du comportement quelque peu “expéditif” de la plupart des femmes lorsqu’ils parviennent à engager un échange (messages très brefs, langage sms etc.).

Finalement, il paraît extrêmement difficile de donner une tendance claire tant les avis semblent partagés au sujet de ce site. Il faudrait probablement réaliser une étude sur un échantillon représentatif de la communauté Badoo qui tienne compte de la taille gigantesque de cette base membres (donc qui devrait, je pense, porter sur un échantillon de population beaucoup plus important que celui généralement retenu pour la majorité des études statistiques de ce type, qui est d’environ 1000 personnes).

Les tarifs des options et services payants

Comme nous l’avons déjà écrit plus haut, la gratuité de Badoo est très relative et il vous faudra, vraisemblablement, mettre la main au porte-feuilles si vous souhaitez faire de vraies rencontres, amoureuses ou occasionnelles, sans perdre trop de temps et d’énergie dessus quotidiennement. Les services premium de Badoo se présentent sous deux formes distinctes :

  • des services accessibles moyennant un paiement à l’acte d’un montant de 2,00€ pouvant être effectué par envoi d’un SMS surtaxé ou bien via Internet+ (le montant sera alors directement prélevé sur la facture de votre fournisseur d’accès à internet)
  • un abonnement à la semaine (par SMS pour 2,50€/semaine ou Internet+ pour 2,99€) ou au mois (par Internet+ pour 9,99€/mois ou par CB / PayPal à partir de 8,49€/mois) donnant accès aux Super Pouvoirs, un ensemble de services permettant d’obtenir des avantages sur les utilisateurs gratuits.

Abonnement aux Super Pouvoirs

 1 semaine 1 semaine 1 mois1 mois3 mois6 mois12 mois
Total 2,99€ 2,50€ 9,99€ 8,49€ 19,98€ 30,00€ 50,04€
Mode de paiement Internet+     SMS     Internet+ CB / PayPal CB / PayPal CB / PayPal CB / PayPal
Prix mensuel 2,99€ 2,50€ 9,99€ 8,49€ 6,66€ 5,00€ 4,17€
Réduction
(valeur)
(%)

0,00€
 0,00%

0,00€
 0,00%

0,00€
 0,00%

0,00€
 0,00%

 5,49€
21,55%

20,94€
41,11%

51,84€
50,88%

 

Achat de crédits

 100 crédits300 crédits550 crédits1250 crédits2750 crédits
Bonus     /      +75 crédits  +50 crédits +250 crédits +750 crédits
Internet+  2,00€     /     10,00€ 20,00€     /    
    SMS     2,00€ 4,50€     /         /         /    
CB / PayPal  2,00€     /      9,99€ 19,99€ 39,99€
cliquez ici pour ajouter votre commentaire